Background Image

Les maisons des parents

En quinze ans, la Fondation a investi 1,4 million d’Euros dans le co-financement de maisons de parents. Ces structures sont essentielles au bien-être des enfants hospitalisés puisqu’elles accueillent leurs parents à proximité immédiate des hôpitaux afin qu’ils puissent passer le plus de temps possible à leur chevet.

Treize maisons de parents ont ainsi été rénovées ou créées avec l’aide de la Fondation : les maisons Saint-Jean à l’hôpital Necker à Paris, au CHU de Bordeaux et au CHU de Nantes ; la Maison du Petit Monde aux Hospices Civils de Lyon ; la Maison du Figuier au CHU d’Angers ; la Maison du Bonheur au CHU de Nice ; les maisons d’accueil du CHU de Bicêtre, de l’hôpital de Margency et du CHU de Lille ; la Maison du Sacré Cœur au CH de Bastia ; la maison des parents de l’hôpital de Bullion ; la maison d’accueil La Pelouse au CHU de Bordeaux ; et tout dernièrement, la maison des parents du CH d’Orléans qui a ouvert ses portes en novembre 2018.

Laboratoires de recherche médicale

Depuis presque 20 ans, la Fondation soutient quatre laboratoires de recherche médicale menant des travaux spécifiques portant sur les pathologies infantiles, afin de mieux soigner les enfants malades.

Laboratoire Inserm 1151-CNRS 8253 rattaché au CHU Necker-enfants malades, dirigé par Jean-Claude Weill, Professeur émérite d’immunologie. Axés sur la recherche fondamentale, ses travaux s’orientent vers l’étude du développement du système immunitaire. Son lien avec l’hôpital Necker lui permet de garder un pied dans le concret, aux côtés des nombreux enfants hospitalisés pour des maladies génétiques. Les fonds qu’il reçoit lui permettent d’améliorer le fonctionnement de son laboratoire et lui apportent beaucoup de souplesse pour acheter des machines, aider des chercheurs ou financer des voyages.

Laboratoire Inserm 1163 également rattaché au CHU Necker-enfants malades, dirigé par le Dr Nadine Cerf-Bensussan. Ses travaux de recherche s’intéressent aux interactions de l’épithélium intestinal avec le système immunitaire et analysent les altérations de ces mécanismes dans les maladies inflammatoires intestinales chez les enfants telles que les maladies coeliaques et de Crohn, afin de proposer des stratégies thérapeutiques adaptées. Son équipe a mis au point un modèle pour la greffe intestinale chez l’enfant.

Laboratoire Inserm 1141 rattaché à l’hôpital pédiatrique Robert Debré à Paris, dirigé par le Professeur Pierre Gressens. Dans le domaine de la neurologie pédiatrique, celui-ci étudie le développement du cerveau du fœtus et du nouveau-né afin de trouver des traitements pour protéger le cerveau des prématurés notamment, mais aussi pour améliorer les épilepsies et autres troubles neurologiques.

Laboratoire Inserm du Centre d’Immunologie de Marseille-Luminy dirigé par le Dr Pierre Ferrier. Son équipe est engagée dans l’étude du développement des cellules immunitaires et des leucémies. Depuis 2014, de nouvelles découvertes sur les motifs de cette maladie ont été menées et de nouvelles cibles thérapeutiques pour améliorer les traitements ont été identifiées.

 

Contactez-nous

La Fondation Princesse Grace de la Principauté de Monaco
9, rue Princesse Marie de Lorraine
B.P. 520
MC 98015 Monaco cedex
Tél. +377 97 70 86 86
Fax +377 97 70 79 99
fpg@monaco.mc